etancheite douche

Comment assurer l’étanchéité d’une douche avec un receveur et du carrelage ?

Vous êtes en train de rénover votre salle de bain et souhaitez créer une douche à l’italienne esthétique et fonctionnelle ? Vous allez alors devoir prendre en compte la nécessité d’installer un receveur étanche afin que l’eau ne s’infiltre pas. Quant au carrelage, il doit impérativement être choisi pour sa qualité imperméable.

Dans cet article, nous allons vous donner les clefs pour réussir ce projet de rénovation, qu’il s’agisse d’une installation neuve ou d’une remise à niveau du receveur existant. Nous aborderons donc les points suivants :

  • Choisir le bon receveur
  • Etancher correctement le sol et les murs
  • Installer le carrelage
  • Contrôler l’étanchéité

Choisir le bon receveur

Le receveur est le support sur lequel va se reposer votre carrelage et qui va canaliser l’évacuation des eaux usées. C’est un élément important et déterminant pour le succès de votre futur projet. Pour assurer l’étanchéité, il doit posséder une hauteur suffisante et être fabriqué en matière synthétique comme le polystyrène expandé, qui permet notamment de limiter les risques de corrosion et de garantir un long temps de service.

La meilleure solution reste l’utilisation d’un receveur en résine acrylique, qui offre non seulement une plus grande durabilité et un excellent effet esthétique, mais aussi une très grande résistance à l’humidité et aux produits chimiques.

Etancher correctement le sol et les murs

Une fois le receveur installé, il est impératif de bien étancher le sol et les murs. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous : soit opter pour des membranes étanches prêtes à poser, soit recouvrir les parois avec du mortier-colle hydrofuge. Cette seconde option est conseillée si vous installez un carrelage en grès cérame ou en pierre naturelle, puisqu’elle offre une meilleure adhérence.

A LIRE  Installation et choix de l'évacuation d'un lave-vaisselle : importance de la hauteur

Afin de garantir une isolation optimale, veillez à bien respecter les distances minimales entre le fond du receveur et les murs extérieurs, ou encore entre le receveur et la bonde de raccordement.

Il est important de noter que toute infiltration d’eau peut provoquer des dommages graves et coûteux à votre habitation, c’est pourquoi les travaux d’étanchéité doivent être réalisés avec le plus grand soin.

Installer le carrelage

Lorsque le sol et les murs ont été correctement étanches, vous pouvez passer à la pose du carrelage. Avant de procéder à la colle et à la fixation, pensez à couper les carreaux à la bonne taille et à les essayer sur place pour s’assurer qu’ils collent parfaitement au mur et au sol. Il est également recommandé d’appliquer une couche d’imperméabilisant avant la pose, afin de renforcer l’étanchéité de l’ensemble.

Contrôler l’étanchéité

Une fois le carrelage en place, il est indispensable de faire un contrôle de l’étanchéité, afin de s’assurer qu’aucune infiltration n’a lieu. Pour cela, vous avez la possibilité de mettre le système sous pression et de vérifier visuellement le joint entre le receveur et le carrelage, ainsi que celui entre le carrelage et les murs et le sol.

Utiliser des produits de qualité

Si vous souhaitez obtenir un résultat durable et esthétique, le choix des matériaux utilisés est primordial. Optez pour des produits adaptés à votre type de revêtement, comme les joints de dilatation pour le sol et les murs, ou encore pour des produits non-corrosifs pour le traitement des surfaces. N’oubliez pas également que certaines zones particulièrement exposées à l’humidité demandent une attention particulière, à l’image des coins et des angles.

A LIRE  Comment réparer une fissure au plafond ?

Suivre ces quelques consignes vous permettra de profiter de votre douche à l’italienne sans risquer de fuites intempestives. L’important est de bien s’informer et de ne pas hésiter à contacter un professionnel si vous avez le moindre doute !

A lire également